19 décembre 2010
par JDCh


Petite parabole pédagogique sur la relance économique post- crise des subprimes

Comme mes quelques lecteurs fidèles et maintenant peu nombreux s'en sont aperçus, je ne "blogue" plus vraiment ou alors très rarement.

J'ai reçu cette semaine une petite histoire bien pédagogique de l'un de mes amis Américains, je me suis permis de la traduire et de l'adapter.

Have fun !

C'est un triste jour dans une petite ville Américaine du Midwest. La pluie tombe et les rues sont quasi-désertes. Les temps sont durs. Tout le monde se demande comment il va faire pour rembourser toutes les dettes accumulées ces dernières années...

Ce jour là, un touriste Allemand entre dans un magasin de vêtements et choisit un imperméable pour son épouse. Il paie les 200 dollars au marchand d'imperméable tout en précisant qu'il faut que son épouse essaie l'imperméable et qu'il est susceptible de revenir dans l'heure pour se faire rembourser si la taille ne va pas ou si sa femme n'aime pas le modèle... Le vendeur a bien compris...

Ceci dit, dès que le touriste Allemand est monté dans sa voiture, le marchand fonce chez le boucher voisin pour payer ses dettes. Le boucher lui court chez l'éleveur de boeufs pour lui régler sa dernière facture. L'éleveur prend les 200 dollars et fonce payer sa note chez son fournisseur de carburant. Ce dernier se rend au "saloon" pour payer ses bières. Le tenancier du bar glisse les 200 dollars à une prostituée assise au bar qui connaît des moments difficiles et qui offre ses services à crédit. La prostituée se rend ensuite au magasin de vêtements où notre Allemand a acheté l'imperméable pour son épouse. Elle pose les 200 dollars sur le comptoir pour régler ses derniers achats de fringues.

C'est à ce moment là que notre touriste Allemand resurgit indiquant que le modèle d'imperméable ne convient pas à son épouse. Il rempoche les 200 dollars et quitte la ville...

Rien n'a été produit. Personne n'a gagné quoique ce soit.

Cependant. Une partie des habitants de la ville a maintenant réglé une partie de ses dettes et est pleine d'optimisme
... C'est ainsi que le plan de relance de l'économie des Etats-Unis fonctionne...

Enfin c'est ainsi qu'il est censé fonctionner. Cela s'appelle redonner de la "vélocité" (vitesse de rotation de la monnaie) !

Mais changeons juste un détail dans cette histoire...

Ce jour là, notre touriste Allemand achète pour 200 dollars un imperméable pour sa femme indiquant clairement qu'il lui faut faire valider cet achat par son épouse. Le vendeur de vêtements prend les 200 dollars et fonce chez l'importateur chez qui il a acheté des équipements pour son magasin. L'importateur vire immédiatement les 200 dollars à son fournisseur Chinois et quand le touriste Allemand revient dans la boutique, il s'entend dire de la part du marchand: "Désolé mais il va falloir attendre pour être remboursé, je suis obligé de vous mettre dans la liste, derrière mon boucher et tous mes autres créditeurs..."

Vous voyez la différence ??




2 Comments:

At 2:50 AM, janvier 21, 2011, Blogger Manu a dit...

Ce jour là, notre touriste Allemand achète pour 200 dollars un imperméable pour sa femme indiquant clairement qu'il lui faut faire valider cet achat par son épouse. Le vendeur de vêtements prend les 200 dollars et fonce chez son Banquier pour rembourser un partie de ses dettes. Quand le touriste Allemand revient dans la boutique, il s'entend dire de la part du marchand: "Désolé mais il va falloir attendre pour être remboursé, je suis obligé de vous mettre dans la liste, derrière ma Banque mon principal créditeur !..."

 
At 5:19 PM, février 02, 2011, Blogger Jean-François a dit...

Ca me rappelle cette vidéo (lire à partir de 11min50) à la différence que le dénouement est encore différent:
http://www.dailymotion.com/video/xe7s0k
Pour info je suis tombé dessus il y a quelques mois en consultant le blog immo de Marc Candelier:
http://www.marc-candelier.com/

 

Enregistrer un commentaire

 

Links to this post:


Créer un lien

<< Retour homepage