14 novembre 2006
par JDCh


Airbus: un "clash" annonçant le "crash" ? (épisode 3)


Notre épique Premier Ministre est à Toulouse aujourd'hui.

La dernière fois qu'il s'était rendu dans le Sud Ouest, c'était pour "mettre le souk" dans le plan de restructuration de la Sogerma... A l'époque, Forgeard était encore co-président d'EADS et il y avait d'autres problèmes...

Aujourd'hui, DDV va annoncer:
  • une enveloppe d'avances remboursables destinées aux PMEs de la filière aéronautique de 80 millions d'euros. Pourquoi pas ? C'est vrai que l'Etat regorge de trésorerie et qu'il peut se le permettre !
  • le fait qu'il souhaite que Airbus signe une charte avec ses sous-traitants. Mais de quoi je me mêle ?
  • son soutien au programme A350 dont j'avais expliqué précédemment (cf Airbus... épisode 1) que le financement n'était possible que si le plan de restructuration Power8 d'Airbus était exécuté parfaitement.
  • son support à ce fameux plan Power8 mais sans conséquence lourde pour l'emploi en France que ce soit chez Airbus ou ses sous-traitants. Facile !

Fort de ses 15% dans EADS et de son titre temporaire de vice-empereur des Français, DDV ne va pas beaucoup aider Monsieur Gallois qui a pourtant devant lui un "challenge" bien difficile...

Je suis peut-être naïf mais depuis quand l'Etat serait-il censé aider les entreprises dans lesquelles il est actionnaire ?

La réponse: jamais, sauf quand elles sont au bord de la faillite et surtout si l'Europe (ou l'OMC) s'y oppose....

Suite au prochain épisode...

Plus d'infos sur http://www.wikio.fr/economie/aeronautique/airbus/search=



2 Comments:

At 11:13 PM, novembre 20, 2006, Blogger alnoor a dit...

Je ne suis pas polytechnicien, est-ce peut-être pour cela que je ne partage pas votre opinion. Avant toute chose, Airbus a été, avant tout, une aventure politique et non économique. Aujourd'hui, force est de constater qu'Airbus a réussi son pari afin de devenir un challenger de très haut niveau, si ce n'est le leader dans le domaine aéronautique. Pour ce qui est de DDV, faut-il donner un coup de pouce? Je ne sais pas, mais c'est un coussin octroyé aux PME au vue du programme d'austérité qui va se mettre chez Airbus.

 
At 2:35 PM, novembre 21, 2006, Anonymous Anonyme a dit...

Airbus leader? Un petit commentaire pedagogique :

http://chevallier.turgot.org/a282-Airbus_errements.html

puis un autre :

http://chevallier.turgot.org/a283-EADS_Boeing_et_IFRS.html

Projet politique certes, mais a quel cout? Forcer le destin est facile en concentrant les pouvoirs mais au global sur un champ de ruines.

Cette vielle croyance que ce qui est impulse d'en haut finit par exceller! Boeing est tres loin devant tant economiquement que technologiquement. L'accumulation d'experience est sans pareil!

Tres loin du discours officiel!

 

Enregistrer un commentaire

 

Links to this post:


Créer un lien

<< Retour homepage