07 mai 2007
par JDCh


Démagol-end & Start-kozy

Voilà, c'est fait...

Démagolène que je cesse, à partir d'aujourd'hui, d'appeler ainsi a perdu tout en continuant à arborer son sourire indestructible. Cette candidate que je trouve fort antipathique a recueilli les suffrages de 17 millions d'électeurs Français alors qu'elle leur a plus proposé une "bouillie pour bébé dans un joli petit pot" qu'un réel projet. Il semble que son indépendance au sein du PS ait fait bouger les lignes. Je ne crois pas qu'elle soit celle qui trace la ligne mais DSK, Kouchner et Remsaben ont hier soir prononcé le terme tabou de "social-démocratie". Certes, ni Fabius, ni Ayrault, ni Bartolone, ni Dray, ni Moscovici,... ni Cécilio ne l'ont fait mais un petit pas vers une démocratie moderne -sans la menace permanente d'une alternance socialo-communisto-trotzkiste- a peut-être été effectué. Mrs Royal mérite donc un petit merci et un petit bravo...

Sarkozix, le conservateur, a été élu Président de la République. Ses détracteurs l'insultent en le traitant de "libéral"... Je ne crois pas qu'il le soit et je le soupçonne, au contraire, d'être un de ces colbertiste jacobin que les Français aiment culturellement et parfois inconsciemment. La posture d'ouverture associée à l'ampleur du résultat va favoriser une période d'état de grâce, qui s'achèvera sans doute fin 2007, pendant laquelle certaines réformes seront faisables: parmi les projets de notre nouveau Président, certaines feraient du bien au pays (service minimum, régimes spéciaux, représentation syndicale, contrat de travail, bouclier fiscal...). Espérons que la crispation ne viendra pas trop vite...

Je ne suis bien évidemment pas convaincu que l'on puisse résoudre le problème du pouvoir d'achat par la défiscalisation des heures supplémentaires et que l'on adapte la France à la mondialisation par une protection contre les délocalisations mais j'aurais l'occasion de revenir sur cela dans les mois qui viennent...

Le 17 mai, jour de mes 44 ans, je pourrai enregistrer deux bonnes nouvelles supplémentaires:
  • la France n'aura pas une présidente collectiviste et aura choisi un homme dynamique et ambitieux pour elle;
  • le grand ChiChi, et ses douze années d'immobilisme, sera dessaisi du destin de notre pays et sera à oublier fort rapidement.

Ça se fête !



3 Comments:

At 11:10 AM, mai 07, 2007, Blogger Marc a dit...

Non, il ne faut pas oublier Chirac aussi rapidement.

Il a rendez-vous avec la Justice et elle se doit d'aller jusqu'au bout.

Sinon le doute viendra une fois de plus miner les fondements de notre démocratie.

 
At 12:37 PM, mai 09, 2007, Anonymous ... au passage. a dit...

Vous êtes bien optimiste Jean-David, il y'a les législatives dans un mois, et puis pensez-vous réellement que les syndicats vous feront la vie facile ;-)

 
At 10:11 PM, mai 15, 2007, Blogger Franck a dit...

Intéressant de même que le positionnement de votre blog, j'ai aussi quelques notes sur cette election, la capacité à mener le changement, ainsi qu'une autre note sur mon "non vote". http://www.franckperrier.com/2007/05/06/why-i-am-not-voting/

 

Enregistrer un commentaire

 

Links to this post:


Créer un lien

<< Retour homepage